Les lavoirs anciens mis à l'honneur ! Sauvegarde et restauration de lavoirs en pierre.

Superbe lavoir provençal de village ancien en pierre - une belle restauration par Atelier Bidal.

Il y a 5 mois

Alain Bidal et toute son équipe remettent à l'honneur les lavoirs de villages en pierre qui rythmaient, il y a encore peu de temps en arrière, la vie de nos villages en Provence.

Dans notre belle région de Provence, les étés et les hivers sont secs. Les sources d'eau sont assez rares et nos rivières sont très souvent épuisées en période estivale. L’eau, bien plus qu’ailleurs en France, c’est la vie !

Ici en Provence, durant des siècles, les fontaines et les lavoirs ont été le cœur de la vie commune.

Le lavoir a été, jusqu'à tout récemment, un lieu éminemment social dans chaque village provençal. Le lavoir, c'était l'endroit où les femmes se retrouvaient pour, bien entendu, pour y laver le linge mais aussi pour s'y rencontrer et y échanger les dernières nouvelles du village.

De tailles très variables selon les besoins des communautés, le lavoir peut être accolé à une fontaine ou indépendant,Il peut être couvert ou bien ouvert, situé en plein coeur de la ville ou à sa périphérie, dans la proche campagne près d’une source ou au bord d’un ruisseau.

Mais dans les tous les cas, il est formé de 2 bassins : l’un pour le lavage et l’autre pour le rinçage. C'est ce dernier qui reçoit l’arrivée d’eau. Et cela se comprend, car l’eau doit être bien propre pour bien rincer ! La sur-verse des lavoirs irriguait alors les jardins potagers souvent situés en contrebas.

Dans nos beaux villages de Provence, les lavoirs ont été utilisés jusqu’au début des années 1950. L’arrivée des machines à laver dans les foyers a provoqué leur abandon.

C'est pour toutes ces raisons qu'Alain Bidal restaure et sauvegarde ces monuments remarquables, témoins de notre patrimoine et histoire locale !

Plus d'actus
Voir toutes les actus
Venez découvrir tous nos modèles de créations et de ré-éditions en pierre naturelle issue de nos carrières françaises !