Régence et Louis XV

Sous Louis XV, la coquille est très souvent employée comme motif au centre du linteau ainsi qu'en hauts des jambages, la forme générale du linteau devient plus galbée et le trumeau en pierre est désormais remplacé par un miroir.

En savoir plus

Classer les articles par :

Prix: du - cher au + cher

1 2 Page suivante

Le début du 18ème siècle est influencé par le style Régence, puis celui de Louis XV, devenu plus fin et élégant.

Sous le règne de Louis XV ( (1710-1774) la courbe se substitue aux lignes architecturales des siècles précédents, d’abord dans les éléments décoratifs inspirés de la nature (coquilles, feuilles d’eau, fruits), puis dans les formes. La cheminée, dans ses dimensions, son décor et sa forme suit désormais l’évolution du mobilier et non plus de l’architecture comme c’était le cas précédemment.

Sous la Régence (1715-1723), on respecte encore la symétrie (concept absolu depuis la Renaissance). Le trumeau est souvent réalisé en bois afin de se fondre dans les boiseries.
Dans le style Louis XV, on assiste à une surenchère de courbes, l’asymétrie devient la règle, les volumes sont encore plus galbés que sous la Régence. Le trumeau supporte des peintures ou des glaces. Le foyer, réalisé principalement en briquettes, est joliment orné de plaques de cheminée en fonte.

Plus de Cheminées anciennes en pierre
Plus de cheminées anciennes en pierre
↑ Haut de page