Sauvegarde du patrimoine par Alain Bidal

Les Mémoires d’Adrien, matériaux anciens en Provence, vous proposent de nombreux objets emprunts de notre patrimoine.

Il y a 2 mois

Depuis des dizaines d'années, Alain Bidal œuvre à la sauvegarde de notre Patrimoine à travers son activité, Les Mémoires d’Adrien.

En parcourant la France, il sélectionne et chine des objets qui sont de véritables témoins de notre histoire et de notre patrimoine.
Des objets de l’art populaire du 18ème ou 19ème siècle utilisés par nos aïeux comme de vieilles piles provençales, symboles de notre belle région, des auges à cochons, des bacs en pierre de conservation de nos denrées, des cheminées en pierre, des éléments d'architecture…

     

Alain Bidal œuvre également à la conservation et à la récupération de monuments funéraires. De nos jours, de plus en plus de cimetières affichent complet et font donc appel à des sociétés spécialisées dans la généalogie pour essayer de retrouver les descendants des personnes enterrées. Après quelques années, si la tombe est laissée à l’abandon, l’évacuation de l’aérien et du terrien s’organise. Les os sont mis dans un ossuaire avec un nom (s’il est retrouvé par les spécialistes) et l’aérien (tout ce qui est au-dessus du sol) est voué à la destruction. Le métal part au ferraillage et le minéral passe au concassage.

       

Alain Bidal se déplace sur ces chantiers pour essayer de sauver, moyennant finances, quelques uns de ces beaux objets, témoins du patrimoine de nos aïeux et de leur savoir-faire abouti en ornement funéraire. Cette sauvegarde du patrimoine funéraire est aujourd’hui présentée sur notre parc paysagé essayant ainsi de garder intacte la mémoire de nos anciens.

Plus d'actus
Voir toutes les actus
Venez découvrir tous nos modèles de créations et de ré-éditions en pierre naturelle issue de nos carrières françaises !